Chers amis adhérents,
 
La Quinzaine du Commerce Equitable 2022 vient de commencer. C'est l'occasion "nationale" de rappeler à chacun les valeurs du commerce équitable afin de modifier un tant soit peu nos habitudes de consommation.
Le premier événement pour nous de cette Quinzaine à été la fête du Printemps des Possibles célébrée le 8 Mai dernier dont vous pourrez lire le résumé dans cette lettre.
Nous étions co-organisateurs de cette 5ème manifestation avec la MEAD. Depuis le début du Printemps des Possibles, nos amis de Boomerang ont été eux aussi des organisateurs très actifs. Mais voilà ! Boomerang a dû cesser ses activités depuis la fin-avril. Voilà une entreprise vertueuse menée de main de maître par Laura et Thomas qui avait pourtant recueilli les faveurs de son public et de ses clients et qui doit renoncer faute de rentabilité.
Le concept du "vrac bio" plaît à beaucoup, peut-être une majorité, mais le passage à l'acte du consommateur reste très limité ... La phase pandémique des 2 ans passés n'a pas aidé, malgré un soupçon amorcé de changement d'attitude du consommateur durant cette période, qui s'est essouflé aussitôt. Boomerang n'y a pas résisté.
Ma grande fille avait elle aussi créé un commerce de vrac itinérant ("Lou Vrac des Baous") depuis quelques mois en fréquentant surtout les marchés autour de La Gaude avec son petit camion. Elle aussi vient de décider de "jeter l'éponge" : elle n'arrive pas à fidéliser une clientèle déjà très réduite.
Pour nous qui militons pour une consommation responsable, il faut bien avouer un petit constat d'échec ! Néanmoins, pour positiver, on peut considérer que la société a encore besoin de ses associations et de ses bénévoles, pour informer, sensibiliser, influencer et faire en sorte que le monde change et que dans celui de la consommation, nous arrivions à plus de bio, plus d'équitable, plus de local, moins d'emballages, ...
 
Amicalement.
 
Pierre